Maison Uncategorized

Un homme de 64 ans achète un avion pour 220 000 euros et le transforme en maison de rêve

Un Homme De 64 Ans Achète Un Avion Pour 220 000 Euros Et Le Transforme En Maison De Rêve

Si vous avez 220 000 euros d’économies, dans quel type de maison aimeriez-vous vivre ?

Un homme âgé de 64 ans, originaire de l’Oregon, nous a donné une réponse audacieuse. Il a transformé un vieil avion en une magnifique résidence nichée au cœur des forêts, ce qui a fait sensation.


Lisez la suite pour découvrir l’intérieur de la maison non conventionnelle de cet ingénieur électrique à la retraite !

La rencontre avec Bruce Campbell


L’ancien ingénieur s’appelait Bruce Campbell, et il en avait assez de vivre dans une maison louée. Lorsque Campbell a finalement économisé assez d’argent pour verser un acompte sur une maison, il a hésité à demander un prêt hypothécaire, ce qui l’aurait contraint économiquement. Son esprit d’innovation l’a conduit à une autre solution.


Penser hors des sentiers battus

M. Bruce a fait preuve de son esprit pionnier dès ses 20 ans, lorsqu’il a acheté un terrain de 10 acres dans un bois de l’Oregon pour 23 000 euros. Il avait pensé transformer deux fourgons de marchandises en maison, mais son plan a changé après avoir découvert l’Aircraft Fleet Recycling Association.


Achat d’un avion

L’Aircraft Fleet Recycling Association s’est consacrée au recyclage des avions hors d’usage. Inspiré par ses idées, Bruce a déboursé 100 000 euros pour un Boeing 727 et a payé 120 000 euros supplémentaires pour le transporter de la Grèce au cœur d’une forêt de l’Oregon. Et ce n’était qu’un début.


Une maison bien équipée

Le logement était spacieux pour un célibataire, mais il manquait de nombreux équipements de base. Tout d’abord, Bruce a adapté la pompe de la porte de service pour l’alimentation en eau. De plus, il a connecté une alimentation électrique et une ligne téléphonique à sa nouvelle maison. De cette façon, l’avion ressemblait davantage à une « maison » moderne, mais Bruce n’était pas encore satisfait.


Le combiné

L’homme ingénieux a transformé la chambre au-dessus de la soute du train d’atterrissage en une chambre et un salon confortables. Bruce a fait venir un canapé à la place des rangées de sièges pour pouvoir dormir et travailler confortablement. Lorsqu’il s’y assoit pendant la journée, le retraité peut profiter du soleil qui entre par les fenêtres d’origine.


Un cabinet de toilette

L’avion dispose de deux toilettes à l’arrière, toutes deux équipées de toilettes, de lavabos et de robinets fonctionnels. Ce qui est encore mieux, c’est que les deux demi-salles de bains partagent un seul raccord d’évacuation des eaux usées, ce qui facilite l’élimination finale des déchets.


La douche

Il n’y avait pas de douche dans l’avion, alors Bruce a exploité son imagination pour en fabriquer une à l’arrière. Bien que le gadget ait l’air primitif, il est capable de fournir de l’eau courante fraîche, qui peut être chauffée par l’électricité.


La salle de lavage

À côté de la douche, Bruce a aménagé un coin buanderie, avec des appareils modernes comme une machine à laver et un sèche-linge. Bruce utilise également le robinet et l’évier ici pour se rafraîchir le matin.


La cuisine

La cuisine semble assez modeste, seulement équipée d’un réfrigérateur, d’un grille-pain et d’un micro-ondes. Mais c’est plus que suffisant pour que Bruce puisse préparer des repas basiques mais nutritifs. L’espace de la cuisine est assez étroit, mais il a réussi à en tirer le meilleur parti en aménageant un garde-manger pour le stockage des ingrédients.


L’espace de rangement

Bruce a entreposé divers matériaux industriels ou liés à la construction dans la cuisine arrière, ce qui montre que sa rénovation n’est pas encore terminée.


L’envie de créer

Bruce a appris cette transformation par Joanne Ussery, une coiffeuse originaire du Mississippi, qui avait acheté un Boeing 727 qu’elle a d’abord transformé en œuvre d’art et qu’elle a appelé sa maison. Mme Ussery vivait comme nous tous dans une « maison ordinaire » (nous ne voulons offenser personne avec ce choix de mots !) qui a malheureusement été endommagée par un incendie.


Cette situation malheureuse l’a encouragée à acheter l’ancien logement et à le transformer en une maison vivante – elle est même nichée juste à côté d’un lac plutôt paisible.

Un lien étroit avec l’histoire du Titanic


Bruce était déterminé à poursuivre ses rêves et n’a jamais abandonné l’idée de déménager l’avion. Il avait pour mission de transformer son bien le plus précieux en la maison de ses rêves. Mais la première étape, le déplacement de l’avion au milieu de la forêt de l’Oregon, n’était que la pointe des obstacles qu’il allait rencontrer en chemin. Il a dû prévoir de nombreux problèmes, dont beaucoup qu’il n’a même pas vu venir.


Des règles rigoureuses

Bruce s’est vite rendu compte que le revêtement de sol en verre pouvait se salir facilement puisqu’il était placé contre le plancher en bois. Il a donc établi des règles strictes : avant d’entrer dans sa maison, chacun doit porter des chaussettes ou les pantoufles fournies à l’entrée. Bien sûr, Campbell vit seul, mais il tient à garder sa maison propre et bien rangée. Après tout, ce n’est pas un endroit habituel pour vivre, alors on ne peut pas lui reprocher de vouloir que tout soit toujours impeccable.


Site Internet officiel

D’une manière générale, Bruce est très fier d’avoir construit lui-même cet abri unique dans une forêt et il est heureux de partager son histoire avec d’autres personnes sur son site Web airplanehome.com. Le propriétaire de la maison d’avion a écrit qu’il espérait que ses efforts pourraient inspirer les gens à recycler les ressources incroyables qui les entourent.

N’oubliez pas de PARTAGER cet article si vous avez aimé entendre parler de ce projet créatif !